Méditation Pleine Conscience Lyon
MENU

Présentation

La Pleine Conscience (Mindfulness) signifie: « Diriger son attention d’une manière particulière, c’est à dire délibérement au moment présent, et sans jugement de valeur ». Jon Kabat Zinn.

Les approches basées sur la Pleine Conscience sont au cœur de la rencontre entre deux mondes:
Les traditions méditatives millénaires d’Orient et celui des neurosciences Occidentales.Au fil des dernières années, des échanges entre les contemplatifs et scientifiques ont permis un essor spectaculaire des applications cliniques de la méditation au sein de la médecine et de la psychologie occidentale.
En 1972, en France, le moine zen vietnamien Thich Nhat Hann, a développé et enseigné la Pleine Conscience au service des laïcs.
Le programme MBSR:
En 1975, aux Etats Unis, Jon Kabat Zinn a fait de la méditation un outil de soin avec son programme de réduction du stress basé sur la Pleine conscience .Ce programme laïque est utilisé dans plus de 700 hôpitaux à travers le monde.
De nombreux programmes  de soin ont découlé du programme MBSR et  sont basés sur la pratique de la  Pleine Conscience:
Prévention de la rechute dépressive :
Programme MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) Segal-Williams-Teasdale.2002.
Ré-équilibrer son alimentation avec la Pleine Conscience:
Programme  ME-CL (Mindful Eating de Char Wilkins et Jan Chozen Bay)
Préparation à l’accouchement et à la parentalité :
Programme MBCP (Mindfulness Based Childbirth and Parenting).Nancy Bardacke-1998.
Prévention de la rechute addictive :
Programme MBRP (Mindfulness Based Relapse Prevention).Alan Marlatt-2011.
Education, scolarité :
Programmes  adaptés selon l’âge.(Eline Snell-2008….)

La pratique de la Pleine Conscience (méditation laïque) est aussi une voie de développement et d’épanouissement personnel.Elle s’accompagne d’une attitude d’acceptation, de non-jugement et d’ouverture à ce qui est, tel que c’est. En s’entraînant à rester concentré et présent dans l’instant, nous modifions nos comportements automatiques, nos réactions émotionnelles et nos pensées répétitives.

 

Plusieurs activités basées sur la Pleine Conscience vous sont proposées :

Trois types d’ateliers, indépendants les uns des autres:

Des ateliers  tout public de méditation pleine conscience

Les lundis de 12h15 à 13h30 et les mardis de 14h30 à 16h

Des ateliers de soutien à la pratique de méditation pleine conscience

Chaque premier mercredi du mois de 18h30 à20h30

Des ateliers d’approfondissement à thème en week-end

Deux groupes du cursus  de 8 semaines des programmes MBSR/MBCT (mardis et jeudis de 18h30 à 20h30) :

MBSR

MBCT

Dans un cadre calme et chaleureux, en plein cœur de Lyon secteur Part Dieu dans le Rhône. Matériel fourni.

 

« Quand on cesse de vouloir à toute force éprouver des sensations agréables
elles sont plus libres d’émerger par elles-mêmes
Quand on cesse de vouloir à toute force éviter les sensations désagréables
on découvre qu’elles disparaissent d’elles-mêmes
Quand on cesse de vouloir à toute force faire advenir quelque chose
tout un monde d‘expérience nouvelles et inattendues devient accessible ».

           Christophe André « Méditer pour ne pas déprimer »

 

 

Les attitudes qui fondent la pratique de la Pleine Conscience :

Le non-jugement :

Adopter une telle attitude envers notre expérience demande que nous devenions conscients du flot constant de jugements et de réactions aux expériences intérieures et extérieures dans lesquelles nous sommes habituellement pris, et d’apprendre à nous en dégager.

La patience :

La patience est une forme de sagesse. Elle nous aide à accepter que les choses parfois ne peuvent se déployer qu’à leur propre rythme.

L’esprit du débutant :

La richesse de l’expérience de l’instant présent est la richesse de la vie elle-même.Trop souvent, nos pensées, nos pré-supposés et nos croyances nous évitent de voir les choses telles qu’elles sont réellement.

La confiance :

Développer une confiance fondamentale en nous et en nos sentiments fait partie intégrante de l’entrainement à la méditation.

L’effort sans effort :

Bien que la pratique de la méditation demande beaucoup de travail et de persévérance, au final elle est un « non-faire ».Elle n’a d’autre but pour nous que d’être nous-même.

L’acceptation :

Ce qui signifie de voir les choses telles qu’elles sont réellement dans le moment présent. Avec une vision claire, nous agissons de façon plus appropriée.

Le lâcher prise :

Dans la pratique de la méditation, nous mettons délibérément de côté notre tendance à valoriser certains aspects de notre expérience et à en rejeter d’autres. Nous laissons plutôt notre expérience être ce qu’elle est, et nous nous entraînons à l’observer d’instant en instant.

 

Les effets de la méditation sur le cerveau:

Comment la méditation agit sur le cerveau